Skip to main content

Programme d'études du Québec

Kids Boost Immunity correspond aux objectifs du programme d'études québécois énumérés ci-dessous. Vous pouvez également consulter une description des leçons de base disponibles pour les élèves du Québec. Chaque niveau comprend une sélection de leçons qui correspondent aux besoins curriculaires des élèves. Veuillez noter qu'il ne s'agit pas d'une liste complète du programme ;  les enseignants ont trouvé sur KBI beaucoup plus de liens avec le programme que ce qui est décrit ici!

Défilez vers le bas pour voir une brève description des leçons de base disponibles pour chaque niveau.

 

Compétences transversales

Les leçons sur la pensée critique et l'évaluation de l'information sur KBI sont alignées avec les compétences transversales. Cela comprend (mais ne se limite pas à) :

  • Recueillir des informations. Sélectionner les sources d'informations appropriées. Comparer des informations provenant de différentes sources. Faire des liens entre ce qu'ils savent déjà et les nouvelles informations. Faire la distinction entre les informations essentielles et secondaires.
  • Reconnaître diverses sources d'informations. Explorer diverses sources et comprendre l'utilisation de chacune. Mettre en cause les sources d'information.
  • Utiliser les informations recueillies. Imaginer des utilisations possibles. Formuler des questions. Répondre à ses questions en utilisant les informations recueillies. Envisager de nouvelles façons d'utiliser les informations. Respecter les droits d'auteur. Utiliser les informations dans de nouveaux contextes.
  • Analyser les composantes d'une situation problématique. Identifier le contexte et les principaux éléments de la situation problématique et établir des liens entre eux. Reconnaître les similitudes avec les situations problématiques résolues précédemment.
  • Adopter une approche flexible. Refaire les étapes précédentes dans le même ordre ou dans un ordre différent autant de fois que nécessaire pour résoudre le problème.
  • Tester une solution. Afin de choisir une solution possible, l'appliquer et évaluer son efficacité. Choisir et tester une autre solution possible si nécessaire.
  • Formuler des solutions possibles. Répertorier et classer les solutions possibles. Examiner la pertinence de chaque solution. Prendre en compte ses exigences et ses conséquences. Imaginer la situation problématique résolue.
  • Évaluer la procédure utilisée. Réviser les étapes suivies. Identifier les stratégies réussies et analyser les difficultés rencontrées.
  • Maîtriser les technologies de l'information et de la communication. Se familiariser avec les objectifs, les concepts, le vocabulaire, les procédures et les techniques des TIC. Reconnaître des concepts familiers dans un nouveau contexte. Explorer les nouvelles fonctions des logiciels et des systèmes d'exploitation.
  • Évaluer son utilisation des technologies de l'information et de la communication. Reconnaître ses réussites et ses difficultés. Identifier les limites de la technologie employée dans une situation donnée. Identifier les moyens d'améliorer son utilisation des TIC.
  • Utiliser les technologies de l'information et de la communication pour effectuer une tâche. Explorer le potentiel des TIC pour une tâche donnée. Choisir les programmes logiciels et les fonctions convenables à la tâche. Utiliser des stratégies de travail et de dépannage appropriées.

Sciences et technologie

Critères d'évaluation

  • Description adéquate du problème ou de la problématique d’un point de vue scientifique ou technologique
  • Utilisation d’une démarche appropriée à la nature du problème ou de la problématique
  • Élaboration d’explications pertinentes ou de solutions réalistes
  • Justification des explications ou des solutions

Stratégies reliées à la pensée scientifique et technologique

  • Stratégies d'exploration 
    • Aborder un problème ou un phénomène à partir de divers cadres de référence
    • Discerner les éléments pertinents à la résolution du problème
    • Évoquer des problèmes similaires déjà résolus
    • Prendre conscience de ses représentations préalables
    • Formuler des questions
    • Émettre des hypothèses
    • Faire appel à divers modes de raisonnement (ex : induire, déduire, inférer, comparer, classifier
  • Stratégies d'instrumentation
    • Recourir à différentes sources d’information
    • Valider les sources d’information
    • Recourir à des techniques et à des outils d’observation variés

L'univers vivant 

A. Matière

  • Caractéristiques du vivant
    • Expliquer les besoins essentiels au métabolisme des êtres vivants (ex. : se nourrir, respirer)
    • Décrire le mode de reproduction sexuée des végétaux (pistil, étamine, pollen, graine et fruit)
  • Organisation du vivant
    • Décrire les caractéristiques de différents règnes (micro-organismes, champignons, végétaux, animaux)
    • Classer des êtres vivants selon leur règne

D. Systèmes et interaction

  • Interaction entre les organismes vivants et leur milieu
    • Identifier des habitats ainsi que les populations animales et végétales qui y sont associées

F. Langage approprié

  • Terminologie liée à la compréhension de l’univers vivant
    • Utiliser adéquatement la terminologie associée à l’univers vivant
  • Conventions et modes de représentation propres aux concepts à l’étude
    • Communiquer à l’aide des modes de représentation adéquats dans le respect des règles et des conventions propres à la science et à la technologie (symboles, graphiques, tableaux, dessins, croquis)

Tables (e.g. plant and animal classification tables)

Stratégies d'exploration

  • Aborder un problème ou un phénomène à partir de divers cadres de référence (ex. : perspectives sociale, environnementale, historique, économique)
  • Discerner les éléments pertinents à la résolution du problème.
  • Évoquer des problèmes similaires déjà résolus.
  • Prendre conscience de ses représentations préalables.
  • Schématiser ou illustrer le problème.
  • Formuler des questions.
  • Émettre des hypothèses (ex. : seul, en équipe, en groupe).
  • Explorer diverses avenues de solution.
  • Anticiper les résultats de sa démarche.
  • Imaginer des solutions à un problème à partir de ses explications.
  • Prendre en considération les contraintes en jeu dans la résolution d’un problème ou la réalisation d’un objet (ex. : cahier des charges, ressources disponibles, temps alloué).
  • Réfléchir sur ses erreurs afin d’en identifier la source.
  • Faire appel à divers modes de raisonnement (ex. : induire, déduire, inférer, comparer, classifier).
  • Recourir à des démarches empiriques (ex. : tâtonnement, analyse, exploration à l’aide des sens).

Stratégies d'instrumentation

  • Recourir à différentes sources d’information (ex. : livre, journal, site Web, revue, expert).
  • Valider les sources d’information.
  • Recourir à des techniques et à des outils d’observation variés.
  • Recourir au design technique pour illustrer une solution (ex. : schéma, croquis, dessin technique).
  • Recourir à des outils de consignation (ex. : schéma, graphique, protocole, tenue d’un carnet ou d’un journal de bord).

Stratégies de communication

  • Recourir à des outils permettant de représenter des données sous forme de tableaux et de graphiques ou de tracer un diagramme.
  • Organiser les données en vue de les présenter (ex. : tableau, diagramme, graphique).
  • Confronter différentes explications ou solutions possibles à un problème pour en évaluer la pertinence (ex. : plénière).

Géographie, histoire et éducation à la citoyenneté

Compétence 1 : Lire l'organisation d'une société sur son territoire

Liens avec les compétences transversales

  • Le développement de cette compétence fait appel à l’ensemble des compétences transversales d’ordre intellectuel. L’élève doit exploiter l’information, résoudre des problèmes et exercer son jugement critique.

Compétence 2 : Interpréter le changement dans une société sur son territoire

Liens avec les compétences transversales

  • Le développement de cette compétence fait appel à l’ensemble des compétences transversales, tout comme la compétence à lire l’organisation d’une société sur son territoire. L’exercice du jugement critique y occupe une place de choix, puisqu’il s’agit de comparer et d’interpréter des réalités.

Connaissances liées à l'organisation d'une société sur son territoire

B. La société iroquoienne vers 1500

  • Localisation de la société dans l’espace et dans le temps
    • Situer, sur une carte, le territoire occupé par la société iroquoienne : Basses-terres du Saint-Laurent et région des Grands Lacs

C. La société française en Nouvelle-France vers 1645

  • Influence de personnages et incidences d'évènements sur l'organisation sociale et territoriale
    • Nommer des groupes qui jouent un rôle : Autochtones, religieux, coureurs des bois et compagnies

D. La société canadienne en Nouvelle-France vers 1745

  • Éléments de la société qui ont une incidence sur l’aménagement du territoire
    • Réalité démographique : décrire la composition de la population : Autochtones, Français et Canadiens
    • Réalité politique : indiquer les rôles des dirigeants présents dans la colonie : gouverneur (ex. : armée, relations avec les Amérindiens) et intendant (ex. : finances, justice)

Connaissances liées au changement dans une société sur son territoire

B. La société iroquoienne entre 1500 et 1745

  • Indiquer des changements survenus dans cette société pendant cette période : occupation du territoire, utilisation de produits européens (ex. : hache, chaudron, fusil, alcool), religion et maladies européennes

1. Prendre connaissance d'un problème

  • Définir un problème
  • Faire appel à ses connaissances antérieures
  • Envisager des stratégies de recherche

2. S’interroger, se questionner

  • Sélectionner les questions utiles

3. Planifier une recherche

  • Repérer des sources d’information

4. Cueillir et traiter l’information

  • Collecter les données
  • Distinguer faits et opinions
  • Critiquer des données
  • Distinguer les documents pertinents des documents non pertinents

Techniques particulières à la géographie et à l’histoire

1. Interpréter un plan simple ou une carte

  • Lire le titre
  • Décoder la légende
  • Lire l’échelle
  • Utiliser les points cardinaux
  • Utiliser des repères spatiaux

2. Interpréter des documents iconographiques (ex. : illustrations, affiches, fresques, peintures, etc.)


Éducation physique et à la santé

Compétence 3 : Adopter un mode de vie sain et actif

F: La relaxation et la gestion du stress

  • Effectuer quelques exercices de relaxation à dominante physique (ex. : position de repos au sol, respiration abdominale, contraction-relâchement des muscles)
  • Effectuer quelques exercices de relaxation à dominante mentale (ex. : visualisation)

Mathématiques

Arithmétique : Sens et écriture des nombres

B : Fractions

  • Reconnaître différents sens de la fraction (partage, division, rapport)
  • Distinguer le rôle du numérateur de celui du dénominateur
  • Lire et écrire une fraction
  • Vérifier l’équivalence de deux fractions

Français, langue d'enseignement

Compétence 1 : Lire des textes variés

Lien avec les compétences transversales

  • Pour s’approprier le contenu d’un texte, il faut que l’élève soit en mesure d’exploiter l’information, d’exercer son jugement critique, de mettre en œuvre sa pensée créatrice et de tisser des liens entre ce qu’il sait déjà et ce qu’il découvre en lisant

Utilisation des connaissances et stratégies en lecture

  • 3. Utiliser le contenu des textes à diverses fins
    • c. se servir des textes littéraires et courants pour 
      • v. développer sa pensée critique et créatrice

Compétence 4 : Apprécier des oeuvres littéraires

Liens avec les compétences transversales

  • L’appréciation des œuvres littéraires sollicite la majorité des compétences transversales et des domaines généraux de formation. Elle contribue de façon particulière à nourrir l’identité personnelle et culturelle de l’élève en suscitant l’exercice de sa pensée créatrice et de son jugement critique.

 

Cliquez sur les en-têtes ci-dessous pour voir une description de toutes les leçons de base pour ce niveau

Compétences transversales

Les leçons sur la pensée critique et l'évaluation de l'information sur KBI sont alignées avec les compétences transversales. Cela comprend (mais ne se limite pas à) :

  • Recueillir des informations. Sélectionner les sources d'informations appropriées. Comparer des informations provenant de différentes sources. Faire des liens entre ce qu'ils savent déjà et les nouvelles informations. Faire la distinction entre les informations essentielles et secondaires.
  • Reconnaître diverses sources d'informations. Explorer diverses sources et comprendre l'utilisation de chacune. Mettre en cause les sources d'information.
  • Utiliser les informations recueillies. Imaginer des utilisations possibles. Formuler des questions. Répondre à ses questions en utilisant les informations recueillies. Envisager de nouvelles façons d'utiliser les informations. Respecter les droits d'auteur. Utiliser les informations dans de nouveaux contextes.
  • Analyser les composantes d'une situation problématique. Identifier le contexte et les principaux éléments de la situation problématique et établir des liens entre eux. Reconnaître les similitudes avec les situations problématiques résolues précédemment.
  • Adopter une approche flexible. Refaire les étapes précédentes dans le même ordre ou dans un ordre différent autant de fois que nécessaire pour résoudre le problème.
  • Tester une solution. Afin de choisir une solution possible, l'appliquer et évaluer son efficacité. Choisir et tester une autre solution possible si nécessaire.
  • Formuler des solutions possibles. Répertorier et classer les solutions possibles. Examiner la pertinence de chaque solution. Prendre en compte ses exigences et ses conséquences. Imaginer la situation problématique résolue.
  • Évaluer la procédure utilisée. Réviser les étapes suivies. Identifier les stratégies réussies et analyser les difficultés rencontrées.
  • Maîtriser les technologies de l'information et de la communication. Se familiariser avec les objectifs, les concepts, le vocabulaire, les procédures et les techniques des TIC. Reconnaître des concepts familiers dans un nouveau contexte. Explorer les nouvelles fonctions des logiciels et des systèmes d'exploitation.
  • Évaluer son utilisation des technologies de l'information et de la communication. Reconnaître ses réussites et ses difficultés. Identifier les limites de la technologie employée dans une situation donnée. Identifier les moyens d'améliorer son utilisation des TIC.
  • Utiliser les technologies de l'information et de la communication pour effectuer une tâche. Explorer le potentiel des TIC pour une tâche donnée. Choisir les programmes logiciels et les fonctions convenables à la tâche. Utiliser des stratégies de travail et de dépannage appropriées.

Sciences et technologie

Critères d'évaluation

  • Description adéquate du problème ou de la problématique d’un point de vue scientifique ou technologique
  • Utilisation d’une démarche appropriée à la nature du problème ou de la problématique
  • Élaboration d’explications pertinentes ou de solutions réalistes
  • Justification des explications ou des solutions

Stratégies reliées à la pensée scientifique et technologique

  • Stratégies d'exploration 
    • Aborder un problème ou un phénomène à partir de divers cadres de référence
    • Discerner les éléments pertinents à la résolution du problème
    • Évoquer des problèmes similaires déjà résolus
    • Prendre conscience de ses représentations préalables
    • Formuler des questions
    • Émettre des hypothèses
    • Faire appel à divers modes de raisonnement (ex : induire, déduire, inférer, comparer, classifier
  • Stratégies d'instrumentation
    • Recourir à différentes sources d’information
    • Valider les sources d’information
    • Recourir à des techniques et à des outils d’observation variés

L'univers vivant 

A. Matière

  • Caractéristiques du vivant
    • Décrire les activités liées au métabolisme des êtres vivants (transformation de l’énergie, croissance, entretien des systèmes, maintien de la température corporelle)

F. Langage approprié

  • Terminologie liée à la compréhension de l’univers vivant
    • Utiliser adéquatement la terminologie associée à l’univers vivant
  • Conventions et modes de représentation propres aux concepts à l’étude
    • Communiquer à l’aide des modes de représentation adéquats dans le respect des règles et des conventions propres à la science et à la technologie (symboles, graphiques, tableaux, dessins, croquis)

Stratégies d'exploration

  • Aborder un problème ou un phénomène à partir de divers cadres de référence (ex. : perspectives sociale, environnementale, historique, économique)
  • Discerner les éléments pertinents à la résolution du problème.
  • Évoquer des problèmes similaires déjà résolus.
  • Prendre conscience de ses représentations préalables.
  • Schématiser ou illustrer le problème.
  • Formuler des questions.
  • Émettre des hypothèses (ex. : seul, en équipe, en groupe).
  • Explorer diverses avenues de solution.
  • Anticiper les résultats de sa démarche.
  • Imaginer des solutions à un problème à partir de ses explications.
  • Prendre en considération les contraintes en jeu dans la résolution d’un problème ou la réalisation d’un objet (ex. : cahier des charges, ressources disponibles, temps alloué).
  • Réfléchir sur ses erreurs afin d’en identifier la source.
  • Faire appel à divers modes de raisonnement (ex. : induire, déduire, inférer, comparer, classifier).
  • Recourir à des démarches empiriques (ex. : tâtonnement, analyse, exploration à l’aide des sens).

Stratégies d'instrumentation

  • Recourir à différentes sources d’information (ex. : livre, journal, site Web, revue, expert).
  • Valider les sources d’information.
  • Recourir à des techniques et à des outils d’observation variés.
  • Recourir au design technique pour illustrer une solution (ex. : schéma, croquis, dessin technique).
  • Recourir à des outils de consignation (ex. : schéma, graphique, protocole, tenue d’un carnet ou d’un journal de bord).

Stratégies de communication

  • Recourir à des outils permettant de représenter des données sous forme de tableaux et de graphiques ou de tracer un diagramme.
  • Organiser les données en vue de les présenter (ex. : tableau, diagramme, graphique).
  • Confronter différentes explications ou solutions possibles à un problème pour en évaluer la pertinence (ex. : plénière).


Géographie, histoire et éducation à la citoyenneté

Compétence 1 : Lire l'organisation d'une société sur son territoire

Liens avec les compétences transversales

  • Le développement de cette compétence fait appel à l’ensemble des compétences transversales d’ordre intellectuel. L’élève doit exploiter l’information, résoudre des problèmes et exercer son jugement critique.

Compétence 2 : Interpréter le changement dans une société sur son territoire

Liens avec les compétences transversales

  • Le développement de cette compétence fait appel à l’ensemble des compétences transversales, tout comme la compétence à lire l’organisation d’une société sur son territoire. L’exercice du jugement critique y occupe une place de choix, puisqu’il s’agit de comparer et d’interpréter des réalités.

Connaissances liées à l’organisation d’une société sur son territoire

E : La société canadienne vers 1820

  • 2. Éléments de la société qui ont une incidence sur l'aménagement du territoire
    • 2.1 Réalité démographique : décrire la composition de la population : Autochtones, Canadiens et Anglais

F : La société québécoise vers 1905

  • 2. Éléments de la société qui ont une incidence sur l'aménagement du territoire
    • 2.1 Réalité démographique
      • Décrire la composition de la population : Autochtones, Canadiens français, Canadiens anglais et immigrants européens
    • 2.4 Réalité politique
      • Indiquer le mode de sélection des dirigeants : le peuple élit les députés
      • Indiquer le mode de prise de décisions : les députés votent les lois
      • Nommer une institution : l’Assemblée législative

G : La société québécoise vers 1980

  • 2. Éléments de la société qui ont une incidence sur l'aménagement du territoire
    • 2.1 Réalité démographique
      • Décrire la composition de la population : populations autochtones (amérindiennes et inuite), population d’origine française et britannique, population d’origines diverses
    • 2.4 Réalité politique
      • Indiquer le mode de sélection des dirigeants : le peuple élit les députés
      • Indiquer le mode de prise de décisions : les députés votent les lois
      • Nommer une institution : l’Assemblée législative

Connaissances liées à la diversité des sociétés et de leur territoire

H. La société des Micmacs et la société des Inuits vers 1980

  • 1. Indiquer des différences entre la société des Micmacs et la société des Inuits vers 1980
    • répartition de la population (Gaspésie et Maritimes, Nunavik)
    • activité économique (ex. : pêche, chasse, tourisme, artisanat)
    • langue (micmaque, inuktitut)
    • caractéristiques du territoire (ex. : relief, climat, hydrographie, ressources)

Démarche de recherche et de traitement de l’information en géographie et en histoire

1. Prendre connaissance d'un problème

  • Définir un problème
  • Faire appel à ses connaissances antérieures
  • Envisager des stratégies de recherche

2. S’interroger, se questionner

  • Sélectionner les questions utiles

3. Planifier une recherche

  • Repérer des sources d’information

4. Cueillir et traiter l’information

  • Collecter les données
  • Distinguer faits et opinions
  • Critiquer des données
  • Distinguer les documents pertinents des documents non pertinents

Techniques particulières à la géographie et à l’histoire

1. Interpréter un plan simple ou une carte

  • Lire le titre
  • Décoder la légende
  • Lire l’échelle
  • Utiliser les points cardinaux
  • Utiliser des repères spatiaux

2. Interpréter des documents iconographiques (ex. : illustrations, affiches, fresques, peintures, etc.)


Mathématiques

Arithmétique : Sens et écriture des nombres

B : Fractions

  • Reconnaître différents sens de la fraction (partage, division, rapport)
  • Distinguer le rôle du numérateur de celui du dénominateur
  • Vérifier l’équivalence de deux fractions
  • Associer un nombre décimal ou un pourcentage à une fraction

C : Nombre décimaux jusqu'à l'ordre des...

  • Associer une fraction ou un pourcentage à un nombre décimal

Arithmétique : Opérations sur des nombres

D : Utilisation des nombres

  • Exprimer par un pourcentage un nombre exprimé en notation décimale et vice versa
  • Exprimer par un pourcentage un nombre exprimé en notation fractionnaire et vice versa

Éducation physique et à la santé

Compétence 3 : Adopter un mode de vie sain et actif

F: La relaxation et la gestion du stress

  • Expliquer dans ses mots ce qu’est le stress, qu’il soit positif ou négatif (ex. : réaction à une situation perçue comme difficile ou stimulante)
  • Nommer des sources de stress dans sa vie quotidienne (ex. : compétition sportive, conflit, examen, intimidation)
  • Expliquer dans ses mots l’importance de gérer son stress (ex. : mieux s’adapter, avoir une meilleure maîtrise de soi, développer une meilleure relation avec les autres)
  • Nommer des stratégies de gestion du stress (ex. : faire de l’activité physique, rire, faire des exercices de relaxation, jouer avec des amis)

Français, langue d'enseignement

Compétence 1 : Lire des textes variés

Lien avec les compétences transversales

  • Pour s’approprier le contenu d’un texte, il faut que l’élève soit en mesure d’exploiter l’information, d’exercer son jugement critique, de mettre en œuvre sa pensée créatrice et de tisser des liens entre ce qu’il sait déjà et ce qu’il découvre en lisant

Utilisation des connaissances et stratégies en lecture

  • 3. Utiliser le contenu des textes à diverses fins
    • c. se servir des textes littéraires et courants pour 
      • v. développer sa pensée critique et créatrice

Compétence 4 : Apprécier des oeuvres littéraires

Liens avec les compétences transversales

  • L’appréciation des œuvres littéraires sollicite la majorité des compétences transversales et des domaines généraux de formation. Elle contribue de façon particulière à nourrir l’identité personnelle et culturelle de l’élève en suscitant l’exercice de sa pensée créatrice et de son jugement critique.

 

Cliquez sur les en-têtes ci-dessous pour voir une description de toutes les leçons de base pour ce niveau

Compétences transversales

Les leçons sur la pensée critique et l'évaluation de l'information sur KBI sont alignées avec les compétences transversales. Cela comprend (mais ne se limite pas à) :

  • Recueillir des informations. Sélectionner les sources d'informations appropriées. Comparer des informations provenant de différentes sources. Faire des liens entre ce qu'ils savent déjà et les nouvelles informations. Faire la distinction entre les informations essentielles et secondaires.
  • Reconnaître diverses sources d'informations. Explorer diverses sources et comprendre l'utilisation de chacune. Mettre en cause les sources d'information.
  • Utiliser les informations recueillies. Imaginer des utilisations possibles. Formuler des questions. Répondre à ses questions en utilisant les informations recueillies. Envisager de nouvelles façons d'utiliser les informations. Respecter les droits d'auteur. Utiliser les informations dans de nouveaux contextes.
  • Analyser les composantes d'une situation problématique. Identifier le contexte et les principaux éléments de la situation problématique et établir des liens entre eux. Reconnaître les similitudes avec les situations problématiques résolues précédemment.
  • Adopter une approche flexible. Refaire les étapes précédentes dans le même ordre ou dans un ordre différent autant de fois que nécessaire pour résoudre le problème.
  • Tester une solution. Afin de choisir une solution possible, l'appliquer et évaluer son efficacité. Choisir et tester une autre solution possible si nécessaire.
  • Formuler des solutions possibles. Répertorier et classer les solutions possibles. Examiner la pertinence de chaque solution. Prendre en compte ses exigences et ses conséquences. Imaginer la situation problématique résolue.
  • Évaluer la procédure utilisée. Réviser les étapes suivies. Identifier les stratégies réussies et analyser les difficultés rencontrées.
  • Maîtriser les technologies de l'information et de la communication. Se familiariser avec les objectifs, les concepts, le vocabulaire, les procédures et les techniques des TIC. Reconnaître des concepts familiers dans un nouveau contexte. Explorer les nouvelles fonctions des logiciels et des systèmes d'exploitation.
  • Évaluer son utilisation des technologies de l'information et de la communication. Reconnaître ses réussites et ses difficultés. Identifier les limites de la technologie employée dans une situation donnée. Identifier les moyens d'améliorer son utilisation des TIC.
  • Utiliser les technologies de l'information et de la communication pour effectuer une tâche. Explorer le potentiel des TIC pour une tâche donnée. Choisir les programmes logiciels et les fonctions convenables à la tâche. Utiliser des stratégies de travail et de dépannage appropriées.

Sciences et technologie

Critères d'évaluation

  • Description adéquate du problème ou de la problématique d’un point de vue scientifique ou technologique
  • Utilisation d’une démarche appropriée à la nature du problème ou de la problématique
  • Élaboration d’explications pertinentes ou de solutions réalistes
  • Justification des explications ou des solutions

Stratégies reliées à la pensée scientifique et technologique

  • Stratégies d'exploration 
    • Aborder un problème ou un phénomène à partir de divers cadres de référence
    • Discerner les éléments pertinents à la résolution du problème
    • Évoquer des problèmes similaires déjà résolus
    • Prendre conscience de ses représentations préalables
    • Formuler des questions
    • Émettre des hypothèses
    • Faire appel à divers modes de raisonnement (ex : induire, déduire, inférer, comparer, classifier
  • Stratégies d'instrumentation
    • Recourir à différentes sources d’information
    • Valider les sources d’information
    • Recourir à des techniques et à des outils d’observation variés

L'univers vivant 

A. Matière

  • Caractéristiques du vivant
    • Décrire les activités liées au métabolisme des êtres vivants (transformation de l’énergie, croissance, entretien des systèmes, maintien de la température corporelle)

F. Langage approprié

  • Terminologie liée à la compréhension de l’univers vivant
    • Utiliser adéquatement la terminologie associée à l’univers vivant
  • Conventions et modes de représentation propres aux concepts à l’étude
    • Communiquer à l’aide des modes de représentation adéquats dans le respect des règles et des conventions propres à la science et à la technologie (symboles, graphiques, tableaux, dessins, croquis)

Stratégies d'exploration

  • Aborder un problème ou un phénomène à partir de divers cadres de référence (ex. : perspectives sociale, environnementale, historique, économique)
  • Discerner les éléments pertinents à la résolution du problème.
  • Évoquer des problèmes similaires déjà résolus.
  • Prendre conscience de ses représentations préalables.
  • Schématiser ou illustrer le problème.
  • Formuler des questions.
  • Émettre des hypothèses (ex. : seul, en équipe, en groupe).
  • Explorer diverses avenues de solution.
  • Anticiper les résultats de sa démarche.
  • Imaginer des solutions à un problème à partir de ses explications.
  • Prendre en considération les contraintes en jeu dans la résolution d’un problème ou la réalisation d’un objet (ex. : cahier des charges, ressources disponibles, temps alloué).
  • Réfléchir sur ses erreurs afin d’en identifier la source.
  • Faire appel à divers modes de raisonnement (ex. : induire, déduire, inférer, comparer, classifier).
  • Recourir à des démarches empiriques (ex. : tâtonnement, analyse, exploration à l’aide des sens).

Stratégies d'instrumentation

  • Recourir à différentes sources d’information (ex. : livre, journal, site Web, revue, expert).
  • Valider les sources d’information.
  • Recourir à des techniques et à des outils d’observation variés.
  • Recourir au design technique pour illustrer une solution (ex. : schéma, croquis, dessin technique).
  • Recourir à des outils de consignation (ex. : schéma, graphique, protocole, tenue d’un carnet ou d’un journal de bord).

Stratégies de communication

  • Recourir à des outils permettant de représenter des données sous forme de tableaux et de graphiques ou de tracer un diagramme.
  • Organiser les données en vue de les présenter (ex. : tableau, diagramme, graphique).
  • Confronter différentes explications ou solutions possibles à un problème pour en évaluer la pertinence (ex. : plénière).

Géographie, histoire et éducation à la citoyenneté

Compétence 1 : Lire l'organisation d'une société sur son territoire

Liens avec les compétences transversales

  • Le développement de cette compétence fait appel à l’ensemble des compétences transversales d’ordre intellectuel. L’élève doit exploiter l’information, résoudre des problèmes et exercer son jugement critique.

Compétence 2 : Interpréter le changement dans une société sur son territoire

Liens avec les compétences transversales

  • Le développement de cette compétence fait appel à l’ensemble des compétences transversales, tout comme la compétence à lire l’organisation d’une société sur son territoire. L’exercice du jugement critique y occupe une place de choix, puisqu’il s’agit de comparer et d’interpréter des réalités.

Connaissances liées à l’organisation d’une société sur son territoire

E : La société canadienne vers 1820

  • 2. Éléments de la société qui ont une incidence sur l'aménagement du territoire
    • 2.1 Réalité démographique : décrire la composition de la population : Autochtones, Canadiens et Anglais

F : La société québécoise vers 1905

  • 2. Éléments de la société qui ont une incidence sur l'aménagement du territoire
    • 2.1 Réalité démographique
      • Décrire la composition de la population : Autochtones, Canadiens français, Canadiens anglais et immigrants européens
    • 2.4 Réalité politique
      • Indiquer le mode de sélection des dirigeants : le peuple élit les députés
      • Indiquer le mode de prise de décisions : les députés votent les lois
      • Nommer une institution : l’Assemblée législative

G : La société québécoise vers 1980

  • 2. Éléments de la société qui ont une incidence sur l'aménagement du territoire
    • 2.1 Réalité démographique
      • Décrire la composition de la population : populations autochtones (amérindiennes et inuite), population d’origine française et britannique, population d’origines diverses
    • 2.4 Réalité politique
      • Indiquer le mode de sélection des dirigeants : le peuple élit les députés
      • Indiquer le mode de prise de décisions : les députés votent les lois
      • Nommer une institution : l’Assemblée législative

Connaissances liées à la diversité des sociétés et de leur territoire

H. La société des Micmacs et la société des Inuits vers 1980

  • 1. Indiquer des différences entre la société des Micmacs et la société des Inuits vers 1980
    • répartition de la population (Gaspésie et Maritimes, Nunavik)
    • activité économique (ex. : pêche, chasse, tourisme, artisanat)
    • langue (micmaque, inuktitut)
    • caractéristiques du territoire (ex. : relief, climat, hydrographie, ressources)

Démarche de recherche et de traitement de l’information en géographie et en histoire

1. Prendre connaissance d'un problème

  • Définir un problème
  • Faire appel à ses connaissances antérieures
  • Envisager des stratégies de recherche

2. S’interroger, se questionner

  • Sélectionner les questions utiles

3. Planifier une recherche

  • Repérer des sources d’information

4. Cueillir et traiter l’information

  • Collecter les données
  • Distinguer faits et opinions
  • Critiquer des données
  • Distinguer les documents pertinents des documents non pertinents

Techniques particulières à la géographie et à l’histoire

1. Interpréter un plan simple ou une carte

  • Lire le titre
  • Décoder la légende
  • Lire l’échelle
  • Utiliser les points cardinaux
  • Utiliser des repères spatiaux

2. Interpréter des documents iconographiques (ex. : illustrations, affiches, fresques, peintures, etc.)


Éducation physique et à la santé

Compétence 3 : Adopter un mode de vie sain et actif

F: La relaxation et la gestion du stress

  • Expliquer dans ses mots ce qu’est le stress, qu’il soit positif ou négatif (ex. : réaction à une situation perçue comme difficile ou stimulante)
  • Nommer des sources de stress dans sa vie quotidienne (ex. : compétition sportive, conflit, examen, intimidation)
  • Expliquer dans ses mots l’importance de gérer son stress (ex. : mieux s’adapter, avoir une meilleure maîtrise de soi, développer une meilleure relation avec les autres)
  • Nommer des stratégies de gestion du stress (ex. : faire de l’activité physique, rire, faire des exercices de relaxation, jouer avec des amis)

Mathématiques

Arithmétique : Sens et écriture des nombres

B : Fractions

  • Reconnaître différents sens de la fraction (partage, division, rapport)
  • Vérifier l’équivalence de deux fractions
  • Associer un nombre décimal ou un pourcentage à une fraction
  • Ordonner des fractions, le dénominateur de l’une étant un multiple de l’autre (ou des autres)
  • Ordonner des fractions ayant un même numérateur

C : Nombre décimaux jusqu'à l'ordre des...

  • Associer une fraction ou un pourcentage à un nombre décimal

Arithmétique : Opérations sur des nombres

D : Utilisation des nombres

  • Exprimer par un pourcentage un nombre exprimé en notation décimale et vice versa
  • Exprimer par un pourcentage un nombre exprimé en notation fractionnaire et vice versa

Français, langue d'enseignement

Compétence 1 : Lire des textes variés

Lien avec les compétences transversales

  • Pour s’approprier le contenu d’un texte, il faut que l’élève soit en mesure d’exploiter l’information, d’exercer son jugement critique, de mettre en œuvre sa pensée créatrice et de tisser des liens entre ce qu’il sait déjà et ce qu’il découvre en lisant

Utilisation des connaissances et stratégies en lecture

  • 3. Utiliser le contenu des textes à diverses fins
    • c. se servir des textes littéraires et courants pour 
      • v. développer sa pensée critique et créatrice

Compétence 4 : Apprécier des oeuvres littéraires

Liens avec les compétences transversales

  • L’appréciation des œuvres littéraires sollicite la majorité des compétences transversales et des domaines généraux de formation. Elle contribue de façon particulière à nourrir l’identité personnelle et culturelle de l’élève en suscitant l’exercice de sa pensée créatrice et de son jugement critique.

 

Cliquez sur les en-têtes ci-dessous pour voir une description de toutes les leçons de base pour ce niveau

Les compétences transversales

Compétence 1 : Exploiter l'information

  • Systématiser la quête d'information (se donner des stratégies d’investigation, en reconnaître l’intérêt et la pertinence, cerner l’apport de chacune)
  • S'approprier l'information (sélectionner les sources pertinentes, recouper les éléments d’information provenant de diverses sources, juger de la validité de l’information à partir de critères, dégager des liens entre ses acquis et ses découvertes, discerner l’essentiel de l’accessoire, rechercher de l’information complémentaire)
  • Tirer profit de l'information (répondre à ses questions à partir de l’information recueillie, relativiser ses connaissances antérieures, réinvestir l’information dans de nouveaux contextes, respecter les droits d’auteur)

Compétence 2 : Résoudre des problèmes

  • Analyser les éléments de la situation (cerner le contexte, en percevoir les éléments déterminants et les liens qui les unissent; reconnaître les ressemblances avec des situations analogues résolues antérieurement)
  • Mettre à l'essai des pistes de solution (générer et inventorier des pistes de solution; en examiner la pertinence et en apprécier les exigences et les conséquences; choisir une piste de solution, la mettre en pratique et juger de son efficacité; au besoin, en mettre une autre à l’essai)

Compétence 3 : Exercer son jugement critique

  • Construire son opinion (cerner la question, l’objet de réflexion; en apprécier les enjeux sur le plan logique, éthique ou esthétique; remonter aux faits, en vérifier l’exactitude et les mettre en perspective; explorer différentes options et des points de vue possibles ou existants; s’appuyer sur des repères logiques, éthiques ou esthétiques; adopter une position)
  • Exprimer son opinion (articuler et communiquer son point de vue; justifier sa position)
  • Relativiser son opinion (comparer son opinion à celles des autres; la reconsidérer; évaluer la part de la raison et de l’affectivité dans sa démarche; reconnaître ses préjugés; reprendre sa démarche au besoin)

Compétence 4 : Mettre en oeuvre sa pensée créatrice

  • S’imprégner des éléments d’une situation (en cerner les objectifs et les enjeux; être ouvert aux multiples façons de l’envisager; laisser émerger ses intuitions; se représenter différents scénarios et en projeter diverses modalités de réalisation)
  • S’engager dans l’exploration (accepter le risque et l’inconnu; jouer avec les idées; procéder par tâtonnement; transformer les contraintes en ressources; reconnaître les éléments de solution qui se présentent; ê réceptif à de nouvelles idées, à de nouvelles voies)
  • Adopter un fonctionnement souple (mettre à l’essai différentes façons de faire; exploiter de nouvelles idées; explorer de nouvelles stratégies et techniques; exprimer ses idées sous de nouvelles formes)

Compétence 5 : Se donner des méthodes travail efficaces

  • Visualiser la tâche dans son ensemble (visualiser la tâche dans son ensemble; s’approprier l’objectif visé et en évaluer la complexité; identifier les ressources disponibles; imaginer différentes façons de faire; anticiper la marche à suivre; se représenter la meilleure façon de procéder)
  • Réguler sa démarche (mobiliser les ressources requises : personnes, matériel, temps, etc.; adapter sa méthode de travail à la tâche et au contexte et réajuster ses actions au besoin; mener la tâche à terme)
  • Analyser sa démarche (examiner rétrospectivement sa démarche; en reconnaître l’efficacité et les limites; en évaluer les exigences; imaginer des contextes de réinvestissement)

Compétence 6 : Exploiter les technologies de l'information et de la communication

  • Utiliser les technologies appropriées (réaliser des tâches variées en recourant aux ressources technologiques; évaluer le potentiel des technologies et des réseaux disponibles; choisir les outils les mieux adaptés à la situation; appliquer des stratégies d’interaction, de communication et de dépannage, selon les besoins de la tâche)
  • Tirer profit de l'utilisation de la technologie (diversifier l’usage des TIC; en exploiter les ressources et les fonctions dans des apprentissages multiples; reconnaître et utiliser dans un nouveau contexte les concepts et processus déjà connus; anticiper de nouvelles utilisations; respecter les valeurs et les codes relatifs à la propriété intellectuelle et au respect de la vie privée)
  • Évaluer l'efficacité de l'utilisation de la technologie (confronter ses façons de faire avec celles des autres; reconnaître ses réussites et ses difficultés; chercher les améliorations possibles dans sa manière de faire et proposer des avenues pour accroître son efficacité; examiner la pertinence de recourir aux TIC en considérant leur apport à la tâche)

Compétence 7 : Actualiser son potentiel

  • Reconnaître ses caractéristiques personnelles (identifier ses émotions, ses sentiments, ses valeurs, ses références et ses possibilités, au besoin; découvrir ses forces et ses limites; juger de la qualité et de la pertinence de ses choix d’action; reconnaître les conséquences de ses actions sur ses succès et ses difficultés
  • Évaluer ses réalisations et sa progression (prendre sa place parmi les autres; reconnaître son appartenance à une collectivité; confronter ses valeurs et ses perceptions avec celles des autres; percevoir l’influence des autres sur ses valeurs et ses choix; exprimer ses opinions et affirmer ses choix; respecter les autres)
  • Mettre à profit ses ressources personnelles (se fixer des buts à court et à long terme; déterminer des critères de réussite personnelle, scolaire et professionnelle; fournir les efforts nécessaires; persévérer pour atteindre les buts fixés; manifester de plus en plus d’autonomie)

Compétence 8 : Coopérer

  • Contribuer au travail coopératif (évaluer à quel type de collaboration ou de coopération se prête la tâche; participer aux activités de la classe et de l’école de façon active et dans un esprit de collaboration; tirer parti des différences pour atteindre un objectif commun; planifier et réaliser un travail avec d’autres; accomplir sa tâche selon les règles établies en groupe; gérer les conflits)
  • Tirer profit du travail coopératif (reconnaître les situations qui se prêtent bien à la coopération; en mesurer les défis ou les enjeux; apprécier les retombées du travail coopératif sur soi ou sur les autres; évaluer sa contribution et celle de ses pairs; cerner les améliorations souhaitables)
  • Interagir avec ouverture d'esprit dans différents contextes (accueillir l’autre avec ses caractéristiques et reconnaître ses champs d’intérêt et ses besoins; contribuer à l’échange de points de vue, écouter l’autre et respecter les divergences; adapter son comportement aux personnes et à la tâche)

Compétence 9 : Communiquer de façon appropriée

  • S'approprier divers langages (en connaître et en respecter les usages, les règles, les codes et les conventions; en exploiter les ressources)
  • Recourir à divers modes de communication (analyser la situation de communication; choisir un ou des langages appropriés au contexte et à l’intention de communication; identifier les modalités de communication appropriées au destinataire et à ses caractéristiques; utiliser des langages adaptés à la situation)
  • Gérer sa communication (tenir compte des facteurs pouvant faciliter ou entraver la communication; ajuster la communication en fonction de la réaction des destinataires réels ou potentiels; reconnaître les stratégies utilisées tout au long du processus ainsi que leur efficacité)

 


Géographie

Compétence 1 : Lire l'organisation d'un territoire

  • Décoder des paysages du territoire : associer ces paysages à l’organisation du territoire 
  • Saisir le sens des actions humaines sur le territoire

Compétence 2 : Interpréter un enjeu territorial

  • Cerner la complexité de l’enjeu territorial
    • déterminer les lieux, les échelles et les acteurs concernés
    • reconnaître les motivations des groupes en présence
    • préciser le rôle de certains facteurs naturels et humains, passés et présents

Compétence 3 : Construire sa conscience citoyenne à l'échelle planétaire

  • Montrer le caractère planétaire d’une réalité géographique
    • constater comment une même réalité géographique se manifeste sur plusieurs territoires
    • reconnaître des inégalités ou des complémentarités selon les territoires 
  • Examiner des actions humaines dans une perspective d’avenir
    • montrer que des actions exercées par des humains sur un territoire ont des répercussions sur d’autres territoires
  • Évaluer des solutions à des questions d’ordre planétaire
    • reconnaître des solutions possibles
    • montrer que l’engagement des collectivités participe à la résolution de problèmes planétaires
    • prendre position en tenant compte de leur efficacité

Histoire et éducation à la citoyenneté

Compétence 1 : Interroger les réalités sociales dans une perspective historique

  • Se tourner vers le passé des réalités sociales
    • se questionner sur l’origine des réalités sociales
    • s’enquérir du contexte de l’époque s
    • se préoccuper des croyances, des attitudes et des valeurs de l’époque
  • Considérer les réalités sociales sous l’angle de la durée
    • se questionner sur les réalités sociales à l’aide des repères de temps (chronologie, périodisation, antériorité, postériorité, synchronie) 
    • s’enquérir d’éléments de continuité et de changement
    • se préoccuper des traces de ces réalités sociales dans le présent
  • Envisager les réalités sociales dans leur complexité
    • s’enquérir de leurs divers aspects
    • se préoccuper d’avoir une vision globale

Compétence 2 : Interpréter les réalités sociales à l'aide de la méthode historique

  • Établir les faits des réalités sociales
    • se documenter sur divers aspects de ces faits
    • sélectionner des documents pertinents
    • délimiter le cadre spatio-temporel
    • dégager les circonstances et les actions
    • identifier des témoins et des acteurs
  • Expliquer les réalités sociales
    • rechercher des facteurs explicatifs
    • établir des liens entre ces facteurs
    • déterminer des conséquences dans la durée

Compétence 3 : Construire sa conscience citoyenne à l'aide de l'histoire

  • Qualifier la participation à la vie collective
    • établir des liens entre l’action humaine et le changement social
    • reconnaître les types d’actions possibles
    • relever des occasions de participation sociale

 

Cliquez sur les en-têtes ci-dessous pour voir une description de toutes les leçons de base pour ce niveau

Les compétences transversales

Compétence 1 : Exploiter l'information

  • Systématiser la quête d'information (se donner des stratégies d’investigation, en reconnaître l’intérêt et la pertinence, être aux aguets (attentif aux différentes données disponibles), recueillir par soi-même de nouvelles données, multiplier les sources de renseignements et en recouper les éléments, rechercher de la documentation complémentaire)
  • S'approprier l'information (sélectionner les sources pertinentes, cerner l’apport de chacune, juger de leur validité à partir de critères, dégager des liens entre ses acquis et ses découvertes, discerner l’essentiel de l’accessoire)
  • Tirer profit de l'information (répondre à ses questions à partir de l’information recueillie, relativiser ses connaissances antérieures, réinvestir l’information dans de nouveaux contextes, respecter les droits d’auteur)

Compétence 2 : Résoudre des problèmes

  • Analyser les éléments de la situation (cerner le contexte, en percevoir les éléments déterminants et les liens qui les unissent; reconnaître les ressemblances avec des situations analogues résolues antérieurement, saisir la structure du problème à résoudre)
  • Mettre à l'essai des pistes de solution (générer et inventorier des pistes de solution; en examiner la pertinence et en apprécier les exigences et les conséquences; choisir une piste de solution, la mettre en pratique et juger de son efficacité; au besoin, en mettre une autre à l’essai)
  • Adopter un fonctionnement souple (effectuer un retour sur les étapes franchies, reprendre certaines d’entre elles au besoin, dégager les éléments de réussite et analyser les difficultés éprouvées)

Compétence 3 : Exercer son jugement critique

  • Construire son opinion (cerner la question, l’objet de réflexion; en apprécier les enjeux sur le plan logique, éthique ou esthétique; remonter aux faits, en vérifier l’exactitude et les mettre en perspective; explorer différentes options et des points de vue possibles ou existants; s’appuyer sur des repères logiques, éthiques ou esthétiques; adopter une position)
  • Exprimer son opinion (articuler et communiquer son point de vue; être attentif aux modalités et aux formulations qui traduisent le mieux sa pensée; justifier sa position)
  • Relativiser son opinion (comparer son opinion à celles des autres; la reconsidérer; évaluer la part de la raison et de l’affectivité dans sa démarche; reconnaître ses préjugés; reprendre sa démarche au besoin)

Compétence 4 : Mettre en oeuvre sa pensée créatrice

  • S’imprégner des éléments d’une situation (cerner les objectifs et les enjeux de la situation; être ouvert aux multiples façons de l’envisager; laisser émerger ses intuitions; se représenter différents scénarios et en projeter diverses modalités de réalisation)
  • S’engager dans l’exploration (accepter le risque et l’inconnu; jouer avec les idées; procéder par tâtonnement; transformer les contraintes en ressources; reconnaître les éléments de solution qui se présentent)
  • Adopter un fonctionnement souple (mettre à l’essai différentes façons de faire; être réceptif à de nouvelles idées; explorer de nouvelles stratégies et techniques, exprimer ses idées sous de nouvelles formes)

Compétence 5 : Se donner des méthodes travail efficaces

  • Visualiser la tâche dans son ensemble (s’approprier l’objectif visé et en évaluer la complexité; identifier les ressources disponibles; imaginer différentes façons de faire; anticiper la marche à suivre; se représenter la meilleure façon de procéder)
  • Réguler sa démarche (mobiliser les ressources requises : personnes, matériel, temps, etc.; adapter sa méthode de travail à la tâche, au contexte et à ses caractéristiques personnelles; réajuster ses actions au besoin; mener la tâche à terme)
  • Analyser sa démarche (examiner sa démarche rétrospectivement; en reconnaître l’efficacité et les limites; en évaluer les exigences; imaginer des contextes de réinvestissement possible)

Compétence 6 : Exploiter les technologies de l'information et de la communication

  • S'approprier les technologies (connaître différents outils technologiques; diversifier leur usage; choisir les outils les mieux adaptés à la situation; prendre conscience des valeurs et des codes relatifs à la propriété intellectuelle et au respect de la vie privée)
  • Mettre la technologie au service de ses apprentissages (réaliser des tâches variées en recourant à des ressources et fonctions technologiques; reconnaître et utiliser dans un nouveau contexte les concepts et processus déjà connus; appliquer des stratégies d’interaction, de communication et de dépannage, selon les besoins de la tâche; anticiper de nouvelles utilisations)
  • Évaluer l’efficacité de l’utilisation de la technologie (cerner les possibilités et les limites des technologies; confronter ses façons de faire avec celles des autres; s’interroger sur la pertinence de recourir aux technologies dans une tâche donnée; adapter sa pratique en fonction des améliorations souhaitées)

Compétence 7 : Actualiser son potentiel

  • Reconnaître ses caractéristiques personnelles (identifier ses capacités, ses valeurs et l’étendue de ses connaissances; découvrir ses possibilités et ses limites; juger de la qualité et de la pertinence de ses choix d’action; reconnaître les conséquences de ses actions sur ses succès et ses difficultés; évaluer ses réalisations et sa progression)
  • Prendre sa place parmi les autres (reconnaître son appartenance à une collectivité; confronter ses valeurs et ses perceptions avec celles des autres; percevoir l’influence des autres sur ses valeurs et ses choix; exprimer ses opinions et affirmer ses choix; respecter les autres)
  • Mettre à profit ses ressources personnelles (se fixer des buts à court et à long terme; déterminer des critères de réussite personnelle, scolaire et professionnelle; fournir les efforts nécessaires; persévérer pour atteindre les buts fixés; manifester de plus en plus d’autonomie)

Compétence 8 : Coopérer

  • Contribuer au travail coopératif (participer aux activités de la classe et de l’école de façon active; tirer parti des différences pour atteindre un objectif commun; planifier et réaliser un travail avec les autres; accomplir sa tâche selon les règles établies en groupe; reconnaître les situations qui se prêtent bien à la coopération)
  • Interagir avec ouverture d’esprit (accueillir l’autre avec ses caractéristiques et reconnaître ses champs d’intérêt et ses besoins; contribuer à l’échange de points de vue, écouter l’autre et respecter les divergences; adapter son comportement aux personnes et à la tâche; gérer les conflits)
  • Évaluer sa participation au travail coopératif (mesurer les défis et les enjeux du travail coopératif; en apprécier les retombées sur soi et sur les autres; évaluer sa contribution et celle de ses pairs; cerner les améliorations souhaitables)

Compétence 9 : Communiquer de façon appropriée

  • Gérer sa communication (tenir compte des facteurs pouvant faciliter ou entraver la communication; ajuster la communication en fonction de la réaction des destinataires réels ou potentiels; reconnaître les stratégies utilisées tout au long du processus ainsi que leur efficacité)
  • S'approprier divers langages (connaître divers langages; en respecter les usages, les règles, les codes et les conventions; en exploiter les ressources)
  • Recourir au mode de communication approprié (analyser la situation de communication; choisir un ou des langages appropriés au contexte et à l’intention de communication; identifier les modalités de communication appropriées au destinataire et à ses caractéristiques; utiliser un ou des langages adaptés à la situation)

Science et technologie

Univers vivant (première année du cycle)

Systèmes circulatoire et respiratoire

  • Le système immunitaire rend possible la défense de l’organisme humain contre des virus, des bactéries et d’autres menaces extracellulaires. L’immunité active peut être acquise naturellement (production d’anticorps) ou artificiellement (vaccination). Les troubles du système immunitaire peuvent causer des maladies comme les allergies et l’immunodéficience.
  • Le but principal du vaccin est de permettre la fabrication, par le corps, d’agents biologiques naturels ciblés qui renforcent les défenses de l’organisme devant des éléments pathogènes identifiés.

Systèmes - Fonctions de reproduction

  • Repères culturels possibles : vaccination, Jonas Salk

Systèmes nerveux et musculosquelettique

  • Les réseaux complexes de cellules spécialisées, appelées neurones, constituent le système nerveux. Le système nerveux central rend possibles des comportements complexes et coordonne des commandes motrices grâce au système nerveux périphérique. Les divisions, sensitive et motrice, du système nerveux périphérique assurent l’homéostasie.

 Univers vivant (deuxième année du cycle)

Écologie

  • Un autre facteur peut jouer un rôle important dans la perturbation des relations au sein des communautés. Il s’agit de la présence de micro-organismes pathogènes dans l’environnement (bactéries, virus, champignons, parasites). Certains de ces agents peuvent avoir un effet allergisant, toxique ou même mortel dans certains cas.

Univers technologique (première année du cycle)

Biotechnologie

  • L’espoir mais aussi les craintes que suscitent les avancées spectaculaires de la biotechnologie commandent qu’on s’en préoccupe. L’étude des éléments de contenu en cause doit donc englober à la fois les aspects conceptuels, éthiques et pratiques, notamment les procédés auxquels il faudra accorder une grande place. Certains seront examinés plus attentivement : la pasteurisation, la fabrication du vaccin, la procréation médicalement assistée, la culture cellulaire et la transformation génétique.
  • Lors de l’étude des concepts liés aux OGM, il est important de garder à l’esprit que bien des avenues restent encore inexplorées, ce qui devrait justifier une approche prudente à leur sujet. Il suffit de penser à l’ensemble du génome qui n’est pas encore codifié et dont on ne comprend pas encore toutes les dimensions. L’intervention sur les gènes peut également amener de nouvelles résistances à divers virus et bactéries.
  • Tous les effets potentiels sur la santé, particulièrement en ce qui concerne le système immunitaire et les nouvelles protéines métabolisées, sont loin d’avoir été mis au jour, ce qui constitue un défi pour le monde de la recherche scientifique et technologique.
  • Tous les effets potentiels sur la santé, particulièrement en ce qui concerne le système immunitaire et les nouvelles protéines métabolisées, sont loin d’avoir été mis au jour, ce qui constitue un défi pour le monde de la recherche scientifique et technologique.

Histoire du Québec et du Canada

Compétence 1 : Caractériser une période de l'histoire du Québec et du Canada

  • Établir des faits historiques (retracer des évènements; considérer les aspects de la société; identifier des acteurs historiques et des témoins; relever des actions et des paroles)
  • Établir la chronologie (se référer à des repères de temps; établir la succession des évènements)

Compétence 2 : Interpréter une réalité sociale

  • Cerner l'objet d'interprétation (préciser des éléments du contexte; considérer les aspects de société; formuler des explications provisoires)
  • Analyser une réalité sociale (établir des changements et des continuités; déterminer des causes et des conséquences)
  • Assurer la validité de son interprétation (discerner des intentions, des valeurs et des croyances; considérer différentes autres interprétations)

Des origines à 1608

  • L'expérience des Autochtones et le projet de colonie
    • Premiers occupants du territoire
    • Rapports sociaux chez les Autochtones
    • Prise de décision chez les Autochtones
    • Réseaux d'échanges autochtones
    • Alliances et rivalités au sein des Premières Nations
    • Premiers contacts
  • Concepts particuliers
    • Alliance
    • Échange
    • Environnement

1840-1896 : La formation du régime fédéral canadien

  • Affaires indiennes
  • Relations fédérales-provinciales

De 1980 à nos jours : Les choix de société dans le Québec contemporain

  • Mondialisation de l'économie
  • Relations internationales
  • Ère de l'information

 

Cliquez sur les en-têtes ci-dessous pour voir une description de toutes les leçons de base pour ce niveau



Toutes les matières

La pensée critique et l'évaluation de l'information

Les leçons sur la pensée critique et l'évaluation des informations sur KBI sont alignées avec plusieurs matières du programme d'études du Québec. Ces leçons fournissent des exemples sur la façon dont une mésinformation peut influencer l'opinion, souvent en créant un sentiment de peur. Une méthode d'évaluation de style liste de contrôle permet aux étudiants d'évaluer la fiabilité des sources d'information. D'autres stratégies d'évaluation incluent apprendre à reconnaître les préjugés personnels et l'utilisation d'une approche scientifique pour tester les idées. Pour les élèves aux niveaux intermédiaire/supérieur, il y a des leçons sur la conception d'expériences scientifiques, la création d'hypothèses, l'exploration des biais et la compréhension de la corrélation par rapport à la causalité.


Monde contemporain

Compétence 1 : Interpréter un problème du monde contemporain

  • Cerner le problème (relever des manières dont le problème se manifeste dans le monde; identifier des acteurs; établir des faits; préciser le contexte)
  • Analyser le problème (mettre en relation divers aspects de société; déterminer des causes; établir des conséquences; relever différents points de vue; examiner des intérêts en cause; reconnaître des rapports de force)
  • Porter un regard critique sur sa démarche (s’interroger sur ce que la démarche a permis d’apprendre sur le problème; évaluer l’efficacité des stratégies utilisées; relever des difficultés éprouvées; déterminer des moyens d’améliorer sa démarche)
  • Envisager le problème dans sa globalité (comparer des manifestations du problème; considérer le problème à différentes échelles; montrer le caractère mondial du problème)

Compétence 2 : Prendre position sur un enjeu du monde contemporain

  • Examiner des points de vue relatifs à l’enjeu (relever différents points de vue; dégager des valeurs et des intérêts sous-jacents à ces points de vue; établir des convergences et des divergences entre ces points de vue; relever des pistes de solution; envisager certaines incidences de ces pistes de solution)
  • Considérer le traitement médiatique de l’enjeu (reconnaître les choix de certains médias dans le traitement de l’enjeu; dégager l’influence des médias sur son opinion)
  • Débattre de l’enjeu (fonder son opinion sur des faits; développer son argumentation; manifester une ouverture à l’égard des opinions différentes de la sienne)
  • Envisager des occasions de participation sociale (reconnaître des types d’actions possibles; identifier des instances auprès desquelles des actions peuvent être amorcées; établir un plan d’action)
  • Porter un regard critique sur sa démarche (s’interroger sur ce que la démarche a permis d’apprendre sur l’enjeu; évaluer l’efficacité des stratégies utilisées; relever des difficultés éprouvées; déterminer des moyens d’améliorer sa démarche)

Tensions et conflits

  • À la base de la plupart des tensions et des conflits se trouvent des revendications explicites qui se manifestent et se vivent différemment selon le cas. Mentionnons, entre autres, les questions ayant trait aux droits et libertés, au territoire, au contrôle des ressources, à l’autonomie politique et à l’identité culturelle (ethnicité, religion, etc.). À ces revendications explicites peuvent s’ajouter des causes plus profondes, tels des différends idéologiques ou des tensions et des conflits antérieurs
  • La légitimité des interventions extérieures dans des zones de tensions et de conflits
  • Les interventions extérieures en territoire souverain
  • Application du principe d’assistance humanitaire OU intérêt des intervenants versus intérêt des populations

Biologie / Anatomie et physiologie

Certains cours au niveau Secondaire 5 et au Cégep présentent le concept de l'homéostasie en détail.


 

Cliquez sur les en-têtes ci-dessous pour voir une description de toutes les leçons de base pour ce niveau

Last modified: 
Apr 22, 2021