Skip to main content

Programme d'études de la Saskatchewan

Kids Boost Immunity correspond aux compétences essentielles du programme d'études de la Saskatchewan énumérées ci-dessous. Vous pouvez également y trouver une description des leçons de base disponibles pour les étudiants de la Saskatchewan . Chaque niveau contient une sélection de leçons qui correspondent aux attentes du curriculum. Veuillez noter qu'il ne s'agit pas d'une liste exhaustive du programme.  Les enseignants ont trouvé chez KBI beaucoup plus de liens pédagogiques avec le programme que ce qui est décrit ici! Continuez à défiler vers le bas pour voir une brève description des leçons de base disponibles pour chaque niveau.

 

Toutes les matières

La pensée critique et l’évaluation des informations

Les leçons sur la pensée critique et l'évaluation des informations sur KBI sont alignées avec plusieurs matières du programme d'études de la Saskatchewan. Ces leçons fournissent des exemples sur la façon dont une mésinformation peut influencer l'opinion, souvent en créant un sentiment de peur. Une méthode d'évaluation de style liste de contrôle permet aux étudiants d'évaluer la fiabilité des sources d'information. D'autres stratégies d'évaluation incluent apprendre à reconnaître les préjugés personnels et l'utilisation d'une approche scientifique pour tester les idées.  Pour les élèves au niveau intermédiaire-supérieur il y a des leçons sur la conception d'expériences de travail, la création d'hypothèses de travail, l'exploration des biais et la compréhension de la corrélation par rapport à la causalité. 


Sciences

4HC1 Examiner l'interdépendance des plantes et des animaux, y compris les humains, au sein de leurs habitats et communautés.

  • Discute de contes ou d'histoires de diverses populations dans le monde vis-à-vis de l'interdépendance entre la Terre, l'eau, les animaux, les plantes et le ciel, y compris la vision des Premières Nations.
  • Fait l'inventaire de diverses visions autochtones du monde sur la compréhension de l'interdépendance des plantes et des animaux dans divers habitats et communautés comme le cercle de l'Esprit ou le cercle de la vie.

Sciences humaines

4IN.3 Déterminer l'impact d'un programme, d'une innovation, d'un individu ou d'un symbole saskatchewanais à l'échelle nationale ou mondiale.

  • Démontre l'importance du bénévolat pour une activité ou un organisme provincial, p. ex. la banque alimentaire, Telemiracle, la Croix-Rouge, les oeuvres de charité d'organismes religieux, Canadian Parents for French, les jeux d'été des Premières Nations, l'Association culturelle fransaskoise, Francofièvre.

4LT.1 Cerner l’impact de l’environnement naturel sur le mode de vie des gens de la Saskatchewan, y compris les Premières Nations.

  • Répond à la question suivante : Comment le rapport traditionnel des Premières Nations à l’environnement naturel, y compris le lien spirituel, pourrait-il influencer les actions des individus, des communautés ou des collectivités des Premières Nations à l’heure actuelle?

4PA.1 Prédire les effets de l’engagement des citoyennes et des citoyens dans la prise de décision en Saskatchewan.

  • Représente le parcours de la voix du citoyen à travers le processus électoral de la prise de décision provinciale en Saskatchewan, jusqu’aux personnes actuelles suivantes : son membre de l’assemblée législative; le chef de l’opposition; le premier ministre.
  • Prédit les effets de moyens dont disposent les citoyens et les citoyennes de la Saskatchewan pour l’engagement dans le processus non électoral de prise de décision, au niveau provincial ou de la collectivité.

4PA.2 2 Évaluer diverses manières de gérer les conflits ou les abus de pouvoir.

  • Examine la gestion des abus des écoles résidentielles par les Premières Nations et les communautés, p. ex. des programmes de counseling, des sessions de réconciliation, une demande de réparation, les cérémonies.

Bienêtre

4CHC.2 Examiner les contributions des méthodes traditionnelles de guérison, y compris des pratiques des Premières Nations et des Métis et de la médecine occidentale, dans la prévention et la gestion des défis de santé, y compris la maladie mentale; le VIH/sida; l’hépatite C; le diabète.

  • Discute des points de vue différents au sujet des progrès et des défis liés à la santé, passés et présent, p. ex. la gestion thérapeutique, la Loi sur le tabac, l'alimentation, l'obésité.
  • Explique les impacts possibles des défis de santé chez un individu au niveau physique, mental et spirituel, p. ex. l’irritabilité, la fatigue, le manque de motivation, l'anxiété.
  • Examine les influences historiques (y compris les pratiques de guérison des Premières Nations et des Métis) et contemporaines y compris la technologie liées à la prévention et à la gestion des problèmes de santé, y compris la santé et la maladie mentale, le VIH/sida, l’hépatite C et le diabète.
  • Examine ce qu’il en coûte à la société lorsqu’on ne réussit pas à prévenir ou à gérer les risques pour la santé.
  • Étudie les changements par choix ou par nécessité dans des pratiques, p. ex. nouvelles plantes pour remplacer celles qui ont disparu ou ne sont plus disponibles.

4CHC.6 Évaluer des stratégies saines de gestion du stress et de l’anxiété.

  • Examine les différentes façons de gérer le stress.

 

Cliquez sur les en-têtes ci-dessous pour voir une description de toutes les leçons de base pour ce niveau

Toutes les matières

La pensée critique et l’évaluation des informations

Les leçons sur la pensée critique et l'évaluation des informations sur KBI sont alignées avec plusieurs matières du programme d'études de la Saskatchewan. Ces leçons fournissent des exemples sur la façon dont une mésinformation peut influencer l'opinion, souvent en créant un sentiment de peur. Une méthode d'évaluation de style liste de contrôle permet aux étudiants d'évaluer la fiabilité des sources d'information. D'autres stratégies d'évaluation incluent apprendre à reconnaître les préjugés personnels et l'utilisation d'une approche scientifique pour tester les idées.  Pour les élèves au niveau intermédiaire-supérieur il y a des leçons sur la conception d'expériences de travail, la création d'hypothèses de travail, l'exploration des biais et la compréhension de la corrélation par rapport à la causalité. 


Sciences

5SH.1 Déterminer l’importance de maintenir un corps en santé et les répercussions de ne pas maintenir un corps en santé sur l’individu ou la société [PC, PD]

  • Examine les méthodes et perspectives qui ont contribué au savoir sur le maintien d’un corps en santé, y compris celles des Premières Nations et des Métis, p. ex. l’équilibre dans le Cercle de la vie.
  • Examine le rôle de la peau dans le maintien d’un corps en santé, p. ex. à titre de protection, dans la régulation, l’absorption et l’évaporation de la chaleur.
  • Examine les défenses naturelles du corps humain, comme les larmes, la salive, la peau, certaines cellules sanguines et les sécrétions gastriques, contre les infections.
  • Décrit la fonction remplie par les technologies mises au point pour l’amélioration de la santé personnelle, p. ex. défibrillateur, savon, équipement pour l’exercice et équipement de sécurité.
  • Établit des liens entre des maladies courantes et les organes et systèmes du corps humain, p. ex. une crise cardiaque qui touche l’appareil circulatoire, une crise d’épilepsie qui touche le système nerveux, l’hépatite qui attaque le foie, les calculs qui nuisent au bon fonctionnement de la vésicule biliaire, l’asthme qui se répercute sur l’appareil respiratoire.
  • Examine les rôles des divers intervenants et organisations dans la communauté qui œuvrent à l’amélioration de la santé individuelle.

5SH.2 Cerner la structure et la fonction des principaux organes d’un ou de plusieurs systèmes du corps humain, tels que le système gastro-intestinal, respiratoire, circulatoire, nerveux, musculaire et le système squelettique.

  • Reformule ses questions sous forme de sujets d’expérimentation sur la structure ou le fonctionnement d’un système. p. ex. « Quels facteurs ont des conséquences sur la respiration et le rythme cardiaque? Comment fonctionne l’appareil digestif? Quelle quantité d’air contiennent les poumons? Pourquoi le sang est-il rouge? Où vont les aliments que je mange? ».
  • Schématise la structure ou la fonction d’un ou de plusieurs organes des systèmes et appareils gastro-intestinal, respiratoire, circulatoire, nerveux ou musculaire du corps humain et du squelette.
  • Démontre par une méthode scientifique, la fonction d’un système ou d’un appareil du corps humain, p. ex. en quoi l’exercice se répercute sur le rythme cardiaque, en quoi la salive amorce le processus de digestion, quels facteurs jouent dans la réactivité d’un individu, y compris l’identification et le contrôle des variables.

Sciences humaines

5IN.1 Déterminer les effets des relations des Premières Nations ou des Inuits entre eux et avec des non-autochtones, y compris des relations lors de la négociation de traités, sur leur avenir. 

  • Fait ressortir les similitudes et les différences entre les collectivités des Premières Nations ou des Inuits au Canada avant le contact européen

5IN.2 Justifier l’image du Canada comme pays interculturel.

PA.2 Justifier des recommandations pour l’influence d’une action du gouvernement national, provincial, territorial ou autochtone.

  • Catégorise les responsabilités des paliers de gouvernement suivants : municipal, provincial, territorial, autochtone, fédéral.
  • Représente les responsabilités des personnes suivantes au sein des gouvernements : le premier ministre ou la première ministre du pays, le ou la chef de l’opposition, le député ou la députée, le ou la ministre du gouvernement, la Chambre des communes, le Sénat, le gouverneur général ou la gouverneure générale.

Bienêtre

5CHC.3 Évaluer l’impact des maladies infectieuses et des maladies non infectieuses sur le bienêtre holistique, y compris le VIH/sida et l’hépatite C.

  • Donne des exemples de sources d’information locales, provinciales et nationales sur la santé.
  • Présente des critères pour l’identification de sources d’information fiables sur la santé.
  • Compile une variété de sources d’information axées sur les maladies infectieuses et non infectieuses y compris le cancer, le diabète, la dépression et les maladies  du cœur.
  • Distingue entre les maladies infectieuses et des maladies non infectieuses, telles que : se sentir malade; être atteint d’une maladie.
  • Montre sa compréhension des façons dont le corps se protège contre la maladie, p. ex. la peau saine, le système immunitaire, les endroits d'infiltration de microbes dans le corps.
  • Effectue une recherche à l’aide de questions telles que :
    • D’où viennent les nouvelles maladies?
    • Pourquoi certaines personnes meurent‐elles d’une maladie tandis que d’autres peuvent être guéries?
    • Pourquoi certaines maladies sont‐elles plus fréquentes chez les adultes que chez les enfants, et vice‐versa? 

 

Cliquez sur les en-têtes ci-dessous pour voir une description de toutes les leçons de base pour ce niveau

Toutes les matières

La pensée critique et l’évaluation des informations

Les leçons sur la pensée critique et l'évaluation des informations sur KBI sont alignées avec plusieurs matières du programme d'études de la Saskatchewan. Ces leçons fournissent des exemples sur la façon dont une mésinformation peut influencer l'opinion, souvent en créant un sentiment de peur. Une méthode d'évaluation de style liste de contrôle permet aux étudiants d'évaluer la fiabilité des sources d'information. D'autres stratégies d'évaluation incluent apprendre à reconnaître les préjugés personnels et l'utilisation d'une approche scientifique pour tester les idées.  Pour les élèves au niveau intermédiaire-supérieur il y a des leçons sur la conception d'expériences de travail, la création d'hypothèses de travail, l'exploration des biais et la compréhension de la corrélation par rapport à la causalité. 


Sciences

6DV.1 Reconnaitre et décrire la diversité des êtres vivants dans les écosystèmes locaux et autres.

  • Nomme les caractéristiques qui définissent tous les êtres vivants, p. ex. sont composés d'une ou de plusieurs cellules, ont besoin d'énergie pour les processus vitaux, réagissent aux stimulus dans leur environnement et ont la capacité de se reproduire.
  • Analyse comment l'art et les récits des Premières Nations et des Métis mettent en relief le mouvement et le comportement des êtres vivants et reflètent une vision du monde qui respecte tous les êtres vivants.

6DV.2 Examiner comment les êtres humains organisent leurs connaissances sur la diversité des êtres vivants.

  • Construit et utilise un système de classification qui permet d'organiser les êtres vivants en groupes et sous-groupes selon des critères définis par les élèves.
  • Montre comment on peut se servir de divers systèmes de classification pour classifier le même ensemble d'objets et expliquer comment les êtres humains développent et améliorent les systèmes en réponse à des besoins spécifiques.
  • Utilise les termes scientifiques appropriés pour communiquer ses idées à propos de la diversité des êtres vivants, p. ex. biotique, abiotique, règne, embranchement, procaryote, champignon, plante, animal, vertébré, invertébré.
  • Décrit les avantages et les inconvénients de l'emploi des systèmes de classification reconnus pour mieux comprendre les êtres vivants au lieu de noms communs, personnellement choisis ou utilisés localement.

6DV.4 Examiner et décrire les structures corporelles et les comportements propices à 1) la survie d'organismes vivants donnés dans leur environnement, à court terme; 2) l'adaptation des espèces d'organismes vivants à leur environnement, à long terme.

  • Décrit des exemples de structures corporelles et de comportements, y compris des changements saisonniers, propices à l'adaptation des organismes vivants à leur environnement au cours de leur vie.

DL6.5 Évaluer les effets des micro-organismes sur la société passée et présente et déterminer l'apport de la science et de la technologie à nos connaissances sur les micro-organismes.

  • Compare les diverses connaissances et explications culturelles, historiques et scientifiques de la maladie, y compris celles des Premières Nations et des Métis, et l'apport de scientifiques tels que John Snow et Louis Pasteur à la théorie des germes.
  • Discute des effets positifs et négatifs des micro-organismes dans la vie des humains, p. ex. production et détérioration des aliments, fermentation, pasteurisation, traitement de l'eau et épuration des eaux usées, digestion humaine, compostage, prévention et propagation des maladies et guerre biologique.

Sciences humaines

6IN.4 Examiner les actions propices à l'équité et à la compréhension interculturelles.

  • Démontre la contribution d'un organisme international à l'équité et à la compréhension interculturelle, surtout des enfants et des jeunes, p. ex. l'ONU, l'UNICEF, l'UNESCO, Amnistie internationale, Médecins sans frontières, le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, Inuit Tapiriit Kanatami ITK : organisme des Inuits du Canada.
  • Présente les intentions et les réalisations d'une Canadienne ou d'un Canadien relatives à l'équité et à la compréhension interculturelles au Canada ou dans un pays riverain de l'Atlantique.
  • Représente la contribution historique ou actuelle d'un individu né à l'étranger à l'équité et à la compréhension interculturelle au Canada à l'aide d'outils et de technologies appropriés.
  • Explique la signification pour l'équité et la compréhension interculturelle d'une action relative au rétablissement du partenariat formé entre les Premières Nations et le gouvernement canadien lors de la négociation de traités, p. ex., les excuses du Premier Ministre Stephen Harper de la part du gouvernement canadien au sujet des écoles résidentielles (2008), la réponse du chef national Phil Fontaine au discours du premier ministre (2008).

6RE.1 Déterminer l'impact des facteurs matériels et non matériels sur la qualité de vie au Canada et dans un pays riverain de l'Atlantique.

  • Représente les besoins et les désirs des jeunes du Canada et ceux des jeunes d'un pays émergent riverain de l'Atlantique.
  • Différencie des facteurs matériels et non matériels de la vie des jeunes du Canada et d'un pays émergent riverain de l'Atlantique, p. ex. la politique en matière de main-d'oeuvre; l'accès à l'éducation; l'accessibilité du logement, de la nourriture et de l'eau; les soins de santé; la famille.
  • Cerne l'influence de la technologie sur la qualité de vie des jeunes du Canada et sur celle des jeunes d'un pays riverain de l'Atlantique, p. ex. accessibilité de l'énergie et des systèmes de transport et de communication; appareils de communication; jeux électroniques; réseautage social; accès à l'information; pouvoir d'action.
  • Compare la qualité de vie des jeunes du Canada à celle des jeunes d'un pays riverain de l'Atlantique selon un indice de la qualité de vie.

6RE.3 Cerner les effets des choix des consommateurs et consommatrices sur l'environnement naturel et l'économie de sa communauté locale et du monde.

6LT.1 Déterminer l'impact de techniques d'organisation spatio-temporelle développées par les humains sur leur mode de vie, y compris les parallèles (de latitude); les méridiens (de longitude); les fuseaux horaires.

  • Situe divers lieux du Canada et des pays riverains de l'Atlantique sur des cartes à l'aide des parallèles (de latitude) et des méridiens (de longitude).
  • Identifie le décalage horaire entre des lieux du Canada et des pays riverains de l'Atlantique à l'aide d'évènements de l'actualité et d'un vocabulaire précis, p. ex. la ligne internationale du changement de date, le temps universel, l'heure locale.

Bienêtre

USC 6.1 Discerner les facteurs d’influence du développement de l’identité, des balises personnelles et de la prise de décisions saines, y compris les balises culturelles et sociétales; les valeurs familiales; l’influence des pairs et des médias; le savoir traditionnel; les privilèges des Blancs; les privilèges des hétérosexuels; les retombées de la colonisation.

  • Formule des hypothèses pour l’explication du comportement des personnes, p. ex. croyances personnelles, normes sociales.
  • Identifie et critique des informations de différentes sources en lien avec les croyances et les valeurs personnelles.

6CHC.3 Déterminer les moyens de transmission et l’impact des infections incurables, comme le VIH et l’hépatite C sur la santé physique, mentale, affective et spirituelle des personnes; les identités personnelles, familiales et communautaires.

  • Identifie et évalue plusieurs sources d’information axée sur des infections, y compris l’hépatite C et le VIH.
  • Explique différents moyens de prévention, p. ex.  les stratégies pour éviter ou réduire le risque d’infection, ne pas partager d’objets personnels ni de seringues, se laver les mains, prendre des mesures préventives contre les insectes, éviter les liquides corporels des autres, se servir de condoms, pratiquer l’abstinence sexuelle.
  • Décrit les modes de transmission de maladies infectieuses, y compris l’hépatite C et le sida, et explique comment éviter ou réduire le risque d’infection.
  • Illustre l’impact des mythes et des stéréotypes relatifs à la transmission d’infections, y compris le VIH, le sida et l’hépatite C, sur la santé de l’individu, de sa famille et de la communauté.
  • Analyse comment les infections incurables, y compris le VIH, touchent plus de personnes qu'elles n'en affectent directement.

6CHC.7 Déterminer l’impact de la publicité et des campagnes de promotion sur les balises personnelles; le comportement personnel; certains groupes cibles.

  • Identifie et critique la valeur d’une variété de promotions locales, provinciales et nationales axées sur la santé.
  • Compare les stratégies, mises au point par l'industrie et les organismes, qui encouragent les comportements bénéfiques pour la santé et celles qui encouragent des comportements néfastes pour la santé, p.ex. pour le SIDA, l’alcoolisme, le diabète.
  • Étudie les effets de la législation axée sur le contrôle des messages diffusés par l’industrie du tabac ou de l’alcool.

Mathématiques

6N.7 Démontrer de façon concrète, imagée et symbolique la compréhension de la notion de pourcentage (se limitant aux nombres naturels positifs). [C, L, R, RP, V]

  • Résout des problèmes portant sur des pourcentages pertinents à soi, à sa famille ou à sa communauté et vérifie la vraisemblance des solutions à l’aide d’une stratégie d’estimation.
  • Modélise de façon concrète et imagée la signification de pourcentages et fait le lien avec sa représentation symbolique, p. ex. un pourcentage est un rapport d’un nombre d’unités à 100 unités donc le deuxième terme est 100 ou le dénominateur est 100.
  • Observe des situations pertinentes à soi, à sa famille et à sa communauté qui peuvent être représentées à l’aide de pourcentages, représente les pourcentages symboliquement et explique leur signification dans chaque situation.
  • Établit à l’aide de représentation concrète ou imagée le lien entre les pourcentages, les fractions et les nombres décimaux.
  • Identifie et décrit des situations quotidiennes pour modéliser la signification de 0% ou de 100%.

 

Cliquez sur les en-têtes ci-dessous pour voir une description de toutes les leçons de base pour ce niveau





Toutes les matières

La pensée critique et l’évaluation des informations

Les leçons sur la pensée critique et l'évaluation des informations sur KBI sont alignées avec plusieurs matières du programme d'études de la Saskatchewan. Ces leçons fournissent des exemples sur la façon dont une mésinformation peut influencer l'opinion, souvent en créant un sentiment de peur. Une méthode d'évaluation de style liste de contrôle permet aux étudiants d'évaluer la fiabilité des sources d'information. D'autres stratégies d'évaluation incluent apprendre à reconnaître les préjugés personnels et l'utilisation d'une approche scientifique pour tester les idées.  Pour les élèves au niveau intermédiaire-supérieur il y a des leçons sur la conception d'expériences de travail, la création d'hypothèses de travail, l'exploration des biais et la compréhension de la corrélation par rapport à la causalité. 


Sciences

7IE.2 Crée une clé de classification qui utilise la terminologie scientifique pertinente et qui permettra à ses camarades de classe d'établir la différence entre les producteurs, les consommateurs et les décomposeurs.

  • Classifie les organismes de divers écosystèmes dans les catégories de producteurs, consommateurs ou décomposeurs, puis classifie les organismes consommateurs selon qu’ils sont herbivores, carnivores ou omnivores.
  • Crée une clé de classification qui utilise la terminologie scientifique pertinente et qui permettra à ses camarades de classe d'établir la différence entre les producteurs, les consommateurs et les décomposeurs.

Sciences humaines

IN7.1 Déterminer des exemples de coopération entre le Canada et un pays circumpolaire ou riverain du Pacifique.

  • Démontre, à l'égard d'un organisme dont la mission est la coopération internationale, sa mission; ses buts; sa structure; ses accomplissements, p. ex. le Western Aboriginal Development Alliance, l'OTAN, l'Accord de libre-échange nord-américain, l'ONU, la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC), l'Organisation des états américains, le Conseil de la Saskatchewan pour la coopération internationale (SCIC).
  • Établit le lien entre la mondialisation et la technologie, p. ex. les grands navires, la boussole, le téléphone, GPS (Géo-positionnement par satellite), l'avion, les satellites, l'ordinateur, Internet.

7IN.2 Cerner l'influence de la mondialisation sur les modes de vie au Canada et dans un pays circumpolaire ou riverain du Pacifique.

  • Découvre les effets de la mondialisation sur sa communauté locale.

7LT.1 Cerner l'impact de la géographie sur les évènements de l'actualité ou du passé à partir de cartes géographiques de diverses projections.

  • Cerner l'impact de la géographie sur les évènements de l'actualité ou du passé à partir de cartes géographiques de diverses projections : ses caractéristiques; ses avantages; ses défis; ses applications possibles. (p. ex. Mercator, la projection équivalente de Peters, la projection pacifique de Peters, la projection équivalente de Miller, la projection circumpolaire, la projection équivalente d'Eckhert IV.)

7PA.2 Évaluer les forces et les défis de la démocratie comme mode de gouvernement.

  • Différencie les responsabilités principales des paliers de gouvernement au Canada à celles des paliers de gouvernement d'un pays circumpolaire ou riverain du Pacifique.
  • Compare ses représentantes et représentants élus aux paliers local, provincial ou territorial et fédéral aux membres du gouvernement d'un pays circumpolaire ou riverain du Pacifique quant à leur entrée en poste; leur rôle; leurs responsabilités; la durée de leur mandat.

Bienêtre

7CHC.2 Jeter un regard critique sur l'information diffusée sur les agents pathogènes transmis par le sang, tels que VIH et le virus de l'hépatite C, et employer celle-ci pour adopter des comportements éliminant les risques d'infection.

  • Identifie et évalue des sources d'information axées sur les comportements qui réduisent / ne réduisent pas le risque d'infection du VIH ou le virus de l'hépatite C.
  • Examine le rôle de la technologie dans la collecte, le traitement et la diffusion de l'information sur le VIH/sida et l'hépatite C et détermine son influence sous ce rapport.
  • Analyse les conséquences possibles du fait d'évaluer ou de ne pas évaluer les sources d'information sur les infections transmissibles par le sang.

 

Cliquez sur les en-têtes ci-dessous pour voir une description de toutes les leçons de base pour ce niveau

Toutes les matières

La pensée critique et l’évaluation des informations

Les leçons sur la pensée critique et l'évaluation des informations sur KBI sont alignées avec plusieurs matières du programme d'études de la Saskatchewan. Ces leçons fournissent des exemples sur la façon dont une mésinformation peut influencer l'opinion, souvent en créant un sentiment de peur. Une méthode d'évaluation de style liste de contrôle permet aux étudiants d'évaluer la fiabilité des sources d'information. D'autres stratégies d'évaluation incluent apprendre à reconnaître les préjugés personnels et l'utilisation d'une approche scientifique pour tester les idées.  Pour les élèves au niveau intermédiaire-supérieur il y a des leçons sur la conception d'expériences de travail, la création d'hypothèses de travail, l'exploration des biais et la compréhension de la corrélation par rapport à la causalité. 


Sciences

8CS.1 Décrire les caractéristiques des cellules et comparer les caractéristiques structurales et fonctionnelles des cellules végétales et animales.

  • Explique que la cellule est un système vivant qui présente toutes les caractéristiques de la vie, y compris la croissance, le mouvement, la réaction aux stimulus et la reproduction.
  • Classe les organismes selon qu’ils sont unicellulaires ou pluricellulaires.

8CS.4 Analyser comment l’interdépendance des systèmes d’organes contribue au bon fonctionnement du corps humain.

  • Choisit et résume l’information provenant de diverses sources pour présenter des exemples de données divergentes quant aux moyens de maintenir la santé du corps humain (p. ex. boissons énergisantes, produits laitiers, vaccins et suppléments vitaminiques).

Sciences humaines

RW8.1 Déterminer les conséquences sociales et environnementales de vivre dans une économie de marché mixte axée sur la consommation.

  • Classe les producteurs de biens et de services dans l'économie locale selon leur appartenance au secteur public ou au secteur privé.

 


Bienêtre

8CHC.3 Analyser l’impact des services y compris l’examen/services diagnostiques disponibles à la population à propos des infections incurables, y compris le VIH et le sida; l’hépatite C.

  • Identifie et évalue, selon les critères des élèves, diverses ressources disponibles ou demandées de la part des individus, des familles et de la communauté aux prises avec les infections comme le VIH et l’hépatite C.
  • Explique les effets physiques, psychologiques, sociaux et spirituels des infections y compris le VIH/sida et l’hépatite C sur la famille et la communauté.
  • Établit, à l’égard des personnes, des familles ou des communautés atteintes des infections du VIH, du sida ou de l’hépatite C la disponibilité des types de soutien formel ou informel; les conséquences d’une absence de soutien formel ou informel.
  • Décrit les effets de l’éducation sur l’éradication de mythes, la désinformation et l’ignorance au sujet des personnes atteintes du VIH, du sida, ou de l’hépatite.

 

Cliquez sur les en-têtes ci-dessous pour voir une description de toutes les leçons de base pour ce niveau

Toutes les matières

La pensée critique et l’évaluation des informations

Les leçons sur la pensée critique et l'évaluation des informations sur KBI sont alignées avec plusieurs matières du programme d'études de la Saskatchewan. Ces leçons fournissent des exemples sur la façon dont une mésinformation peut influencer l'opinion, souvent en créant un sentiment de peur. Une méthode d'évaluation de style liste de contrôle permet aux étudiants d'évaluer la fiabilité des sources d'information. D'autres stratégies d'évaluation incluent apprendre à reconnaître les préjugés personnels et l'utilisation d'une approche scientifique pour tester les idées.  Pour les élèves au niveau intermédiaire-supérieur il y a des leçons sur la conception d'expériences de travail, la création d'hypothèses de travail, l'exploration des biais et la compréhension de la corrélation par rapport à la causalité. 


Sciences

9RE.1 Décrire les fonctions de l’ADN, des gènes et des chromosomes dans la conservation et le transfert du matériel génétique.

  • Sélectionne et synthétise des renseignements de diverses sources pour illustrer les effets des progrès de la génétique, y compris la thérapie génique et le génie génétique, sur la production alimentaire, les populations, la propagation des maladies et l’environnement, à l’échelle locale et mondiale.li>

Sciences humaines

9IN.4 Distinguer les traits caractéristiques d'une société.

  • Répond à la question : Comment arrivons-nous à vivre ensemble dans notre milieu? Par exemple nous partageons certaines valeurs, nous protégeons ces valeurs, l'éducation dans le cadre de ces valeurs, nous affrontons le changement, nous subvenons à nos besoins d'abri et d'alimentation, nous avons un mode de gouvernement, la gestion des richesses et des propriétés, les gens détiennent certains rôles.

 

Cliquez sur les en-têtes ci-dessous pour voir une description de toutes les leçons de base pour ce niveau

Toutes les matières

La pensée critique et l’évaluation des informations

Les leçons sur la pensée critique et l'évaluation des informations sur KBI sont alignées avec plusieurs matières du programme d'études de la Saskatchewan. Ces leçons fournissent des exemples sur la façon dont une mésinformation peut influencer l'opinion, souvent en créant un sentiment de peur. Une méthode d'évaluation de style liste de contrôle permet aux étudiants d'évaluer la fiabilité des sources d'information. D'autres stratégies d'évaluation incluent apprendre à reconnaître les préjugés personnels et l'utilisation d'une approche scientifique pour tester les idées.  Pour les élèves au niveau intermédiaire-supérieur il y a des leçons sur la conception d'expériences de travail, la création d'hypothèses de travail, l'exploration des biais et la compréhension de la corrélation par rapport à la causalité. 


Sciences

10EC.1 Explorer les choix de carrières de divers domaines et sous-domaines des sciences.

  • Explore la gamme des emplois liés aux sciences dans sa communauté, y compris le rôle du travail; le rôle des personnes impliquées. (STSE, H, A)
  • Dresse le profil d'une personne poursuivant une carrière scientifique : sa formation scolaire et personnelle; ses intérêts pour cette carrière, ce qui l'a convaincue de faire ce choix; son travail au jour le jour; ses conseils à ceux qui voudraient poursuivre la même carrière. (STSE, H, A)
  • Fait une recherche sur la gamme de programmes liés aux sciences en français offerts par les institutions postsecondaires en Saskatchewan et partout au pays. (STSE, H)

Sciences humaines

  • La prise de décisions est un aspect fondamental de la vie des personnes. 
  • La prise de décisions implique un processus selon lequel on décide ce qui est important et ce qu'il vaut la peine de faire.  

 

Cliquez sur les en-têtes ci-dessous pour voir une description de toutes les leçons de base pour ce niveau

Toutes les matières

La pensée critique et l’évaluation des informations

Les leçons sur la pensée critique et l'évaluation des informations sur KBI sont alignées avec plusieurs matières du programme d'études de la Saskatchewan. Ces leçons fournissent des exemples sur la façon dont une mésinformation peut influencer l'opinion, souvent en créant un sentiment de peur. Une méthode d'évaluation de style liste de contrôle permet aux étudiants d'évaluer la fiabilité des sources d'information. D'autres stratégies d'évaluation incluent apprendre à reconnaître les préjugés personnels et l'utilisation d'une approche scientifique pour tester les idées.  Pour les élèves au niveau intermédiaire-supérieur il y a des leçons sur la conception d'expériences de travail, la création d'hypothèses de travail, l'exploration des biais et la compréhension de la corrélation par rapport à la causalité. 


Sciences de la santé 20

20SS-EC.1 Explorer des parcours de carrière liés aux sciences de la santé en Saskatchewan, au Canada et dans le monde. [PC, PD]

  • Présente différentes possibilités de carrières intéressantes pour elle-même ou lui-même suite à une visite d'une foire de l'emploi dans le domaine des sciences de la santé. (C, H, A, STSE)
  • Examine les compétences et les habiletés de praticiennes et praticiens de la santé, p. ex. ex., guérisseurs traditionnels, médecins, massothérapeutes ou acuponcteurs. (C, H)

20SS-PÉ.1Analyser la contribution des approches occidentale, autochtone, traditionnelle, complémentaire et parallèle des soins de santé à une perspective holistique de la santé, y compris l'aspect mental, affectif, physique et spirituel.

  • Évalue diverses façons d'aborder la santé, la maladie, et le traitement de celle-ci, selon les approches occidentale, autochtone, traditionnelle, complémentaire et parallèle des soins de santé (p. ex. cercle de la vie/ la roue de la médecine, déséquilibre énergétique, absence de symptômes et choix de saines habitudes de vie). (C, A, STSE)
  • Examine l'importance des rituels, des cérémonies ainsi que des plantes et des herbes médicinales dans le contexte des approches autochtone et traditionnelle des soins de santé. (C, A, STSE)
  • Décrit le rôle des études cliniques dans l'approche occidentale des soins de santé, p. ex. études aléatoires, à l'insu ou à double insu et essais comparatifs avec placébo. (STSE)

20SS-PÉ.2 Évaluer l'influence des croyances personnelles et sociétales sur les décisions d'ordre éthique pour les soins de santé. (PC, PD, EN)

  • Pose des questions sur des dilemmes éthiques dans le domaine des soins santé. (C, H, A, STSE); explique les principes éthiques fondamentaux lors de la prise de décision personnelle et familiale dans le domaine des soins de santé.
  • Distingue les différentes perceptions de méthodes de prévention de la maladie, tel que l'immunisation, les suppléments de vitamines, l'activité physique, la nutrition et la prière, selon les approches occidentale, autochtone, traditionnelle, complémentaire et parallèle des soins de santé. (C, A)
  • Reconnait l'impact de la langue sur la qualité des services en soin de santé, p.ex. communiquer de sa santé dans une autre langue, risques dans le diagnostic, utilisation des services d'urgence. (C)
  • Examine les considérations éthiques de diverses formes de traitement susceptibles d'être prescrites dans le cadre des approches occidentale, autochtone, traditionnelle, complémentaire et parallèle des soins de santé (ex., chimiothérapie, radiothérapie, acuponcture, suerie, transfusion sanguine, hirudothérapie). (C)

HS20-HB2 Examiner diverses maladies et malaises, et leurs effets sur les cellules, les tissus, les organes, les systèmes et appareils d'un humain en santé.

  • Fait la distinction entre l'utilisation de termes comme affection, maladie, malaise, trouble, infection, problème de santé, syndrome et état anormal par les médecins praticiens et par le public pour décrire des maladies. (STSE, C)
  • Enquêter sur la façon dont le système immunitaire utilise une défense en couches pour répondre à des agents pathogènes, y compris les mécanismes de défense innée et adaptative. (C)
  • Fait des recherches sur les symptômes, les causes possibles, les stades et l'étendue ainsi que la prévention d'une maladie d'un ou plusieurs systèmes ou appareils de l'organisme, p. ex., cellules, tissus, organes ou systèmes et appareils . (C)
  • Dresse les grandes lignes de l'histoire de la découverte d'une maladie, y compris les causes et les perspectives sociales et culturelles. (C, A, H, STSE)
  • Distingue les modes de transmission de bactéries (ex., Salmonella ou salmonelle, Streptococcus ou streptocoque et Escherichia coli ou colibacille) et de virus (ex., rhume, grippe et herpès) et leurs effets sur l'organisme humain et les traitements pour chacun. (C)
  • Analyse le rôle de l'homéostasie dans divers phénomène de régulation tels que le rythme cardiaque, la respiration, la miction, la sudation, la digestion, la température corporelle, la composition du sang et le stress. (C)

 


Histoire 20

Unité 5 - Des enjeux mondiaux


 

Cliquez sur les en-têtes ci-dessous pour voir une description de toutes les leçons de base pour ce niveau

Toutes les matières

La pensée critique et l’évaluation des informations

Les leçons sur la pensée critique et l'évaluation des informations sur KBI sont alignées avec plusieurs matières du programme d'études de la Saskatchewan. Ces leçons fournissent des exemples sur la façon dont une mésinformation peut influencer l'opinion, souvent en créant un sentiment de peur. Une méthode d'évaluation de style liste de contrôle permet aux étudiants d'évaluer la fiabilité des sources d'information. D'autres stratégies d'évaluation incluent apprendre à reconnaître les préjugés personnels et l'utilisation d'une approche scientifique pour tester les idées.  Pour les élèves au niveau intermédiaire-supérieur il y a des leçons sur la conception d'expériences de travail, la création d'hypothèses de travail, l'exploration des biais et la compréhension de la corrélation par rapport à la causalité. 


Biologie 30

30BIO-VÉ.1 Explorer comment la compréhension de la vie et de ses caractéristiques changent compte tenu de données nouvelles.

  • Explique quelles caractéristiques on utilise pour définir ce qui est considéré comme vivant et ce qui n'est pas considéré comme vivant. (A, C)
  • Explore comment la définition scientifique de la vie a changé au cours du temps en réponse aux progrès de la technologie et des connaissances scientifiques. (C, STSE)
  • Discute de la question de savoir si des entités telles que les virus, les viroïdes et les prions devraient ou non être considérées comme vivantes. (H, STSE)
  • Reconnait l'apport des scientifiques (p. ex. Francesco Redi, Louis Pasteur, Stanley Miller, Harold Urey et Lynn Margulis) dont les expériences ont contribué à une meilleure compréhension de la vie du point de vue de la biologie. (C, STSE)
  • Examine l'incidence de la théorie cellulaire et les progrès de la microscopie sur l'état passé et courant de la définition scientifique de la vie. (C, STSE, A)

30BIO-VÉ.2 Examiner l'importance de l'évolution comme thème unificateur en biologie au travers des principes, processus et modes de l'évolution biologique.

  • Interprète des cladogrammes et des arbres phylogénétiques et pour déterminer les relations évolutives entre les organismes. (H)

30BIO-OV.3 Explorer en quoi la nature dynamique de la classification biologique reflète les progrès dans la compréhension scientifique de la relation entre les organismes.

  • Discute de la façon dont les systèmes de classification sont conçus par les humains pour combler divers besoins. (STSE, A)
  • Explore la contribution de divers scientifiques, y compris celle de Carl von Linné, à l'adoption de conventions acceptées pour nommer les organismes. (C, H, STSE)
  • Discute de la façon dont les caractéristiques de la hiérarchie taxonomique représentent la relation entre les organismes. (STSE, C)
  • Discute des difficultés que pose la classification, y compris la définition des taxons et la classification de certains organismes, comme les protistes. (C, A)
  • Crée et utilise des clés dichotomiques pour mieux comprendre les défis que pose la classification biologique. (STSE, H)
  • Critique les forces et les limites des systèmes historiques et contemporains de classifications des êtres vivants. (C, A, STSE)
  • Développe des généralisations sur la valeur des systèmes de classification biologique. (A, STSE)

BI30-OL2 Comparer les anatomies, les physiologies et les comportements d'organismes multicellulaires, y compris ceux des : protistes; champignons; plantes et; animaux.

  • Identifie comment les organismes multicellulaires maintiennent l'homéostasie grâce à des processus tels que le biofeedback, l'osmorégulation et la thermorégulation. (C)

30BIO-GB.3 Explorer les répercussions des biotechnologies historiques, contemporaines et émergentes sur : soi-même; la société et; l'environnement.

  • Identifie des exemples de biotechnologies historiques, contemporaines et émergentes, p. ex. la sélection artificielle, les applications de la fermentation, le génie génétique, le clonage, les thérapies géniques, des techniques de reproduction assistée et la biologie de synthèse. (C, A, STSE)
  • Explore en quoi la pression de la société, comme les pénuries de ressources, d'énergie et de nourriture, peut faire naitre de nouvelles biotechnologies. (A, C, STSE)
  • Fait des recherches sur une application industrielle (p. ex. l'utilisation de l'ADN recombinant, les biocarburants et la biorémédiation) ou médicale, p. ex. les thérapies géniques, les tests et le dépistage génétiques, la médecine personnalisée et la bio-impression 3D. (H, STSE)
  • Explore comment l'usage et le mauvais usage des antibiotiques a mené à l'augmentation de la résistance bactérienne, y compris l'émergence des superbactéries. (C, STSE)
  • Critique comment les individus et les groupes font usage et mauvais usage de l'information scientifique pour étayer leur position en matière de biotechnologies, par exemple dans le cas de la vaccination. (A, STSE)
  • Critique le rôle des médias dans la perception qu'a le public des biotechnologies, p. ex. la vaccination, les organismes génétiquement modifiés et le dépistage génétique. (STSE, A, H)
  • Analyse le rôle des règlements et des lois dans le niveau de sécurité publique en matière d'application des biotechnologies. (STSE)

 

Cliquez sur les en-têtes ci-dessous pour voir une description de toutes les leçons de base pour ce niveau

Last modified: 
Apr 1, 2021